Effectuation … Un entrepreneur, qui est-ce ? Par Pascal Oberson

A qui pense-t-on lorsqu’on observe un entrepreneur ayant réussi ?

Instinctivement, on s’imagine un être adorant le risque. Un visionnaire ayant la capacité à prédire la rentabilité de son projet sur plusieurs années avec un sens inné de la planification et la ténacité à suivre méthodiquement le planning de son « business plan » en évitant aisément touts les pièges et les mauvaises surprises. Un être ayant créé son entreprise grâce à une idée de génie au départ. Un être étant uniquement focalisé sur les bénéfices financiers à venir. Un être doué de compétences extraordinaires, sachant tout faire et sachant tout faire seul.

Le saviez-vous ? Ce sont des mythes !

Dans la méthode de l’Effectuation, on reprend quelques uns de ces mythes.

L’entrepreneur adore le risque

L’entrepreneur limite et contrôle les risques !

pascaloberson.ch.effectuation.risqueEvidemment, il y a un risque lorsque l’on décide de se lancer dans un projet entrepreuneurial mais, l’entrepreneur n’est pas différent des autres,  il n’aime pas le risque !

L’entrepreneur est plus confronté à un environnement « d’incertitudes » plutôt que celui du risque.

Le souci de l’entrepreneur est plutôt de réfléchir en termes de pertes acceptables à venir et non de bénéfices.

Au démarrage d’un nouveau projet entrepreuneurial, l’entrepreneur fixe des bornes, des limites, des objectifs de pertes acceptables afin de garder un contrôle.

En résumé

        • Limiter votre investissement en argent/ressources dans le temps. Combien je suis prêt à perdre et dans quelle limite de temps ?
        • Procéder par étape, planifier ses investissements. Ne pas miser par « pari ».
        • Essayer de partager les risques avec d’autres.
^

 

L’entrepreneur est un visionnaire

C’est l’individu le point de départ, pas l’idée !

pascaloberson.ch.effectuation..visionnairLes cas sont rares lorsque un entrepreneur à une idée géniale au départ qui révolutionne ensuite un secteur. Dans la majorité des cas de projets « aboutis », ce n’est que très rarement l’idée à l’origine du projet qui est finalisée. L’idée finalisée est le fruit d’une évolution au fur et à mesure de l’avancement du projet !

En résumé

        • Pas besoin d’une idée révolutionnaire. Une idée simple suffit.
        • Aller au contact. Partager votre idée avec les autres.
        • Ne pas avoir peur de se faire piquer l’idée. C’est la concrétisation de l’idée qui compte et pas uniquement l’idée.
        • Ne pas hésitez à faire évoluer l’idée en cours de développement.
        • L’échec ou la réussite fait progresser l’idée. Ne pas hésiter à rebondir.
^

 

L’entrepreneur est un expert en prévision

Pour prévoir l’avenir, la réponse de l’entrepreneur est de le créer avec d’autres !

pascaloberson.ch.effectuation.predicateurLes entrepreneurs expérimentés ne cherchent pas à anticiper un marché pour se positionner. Au contraire, ils essayent d’éviter les prédictions. Les entrepreneurs cherchent à transformer les modèles et les marchés.

Les entrepreneurs cherchent à contrôler et non prédire. Il y a une multitude d’experts et de spécialistes dans chaque secteur qui font des prédictions et qui se trompent.

L’entrepreneur n’est pas meilleur que l’expert donc, il ne fait pas de prédictions, il remet en question et va faire mentir les prédictions.

En résumé

        • Une étude de marché fixe une image mais n’est pas forcement pertinente.
        • Eviter de succomber à la futurologie. Ce n’est qu’une science inexacte.
        • Une prédiction, c’est un pari. Eviter de baser votre projet sur un « pari ».
        • Démarrer progressivement et développer votre marché.
^

 

L’entrepreneur est un génie

L’entrepreneur n’a aucuns pouvoirs surhumains !

pascaloberson.ch.effectuation.genieOn nous explique que l’entrepreneur est un être mythique, charismatique, excellent vendeur, gestionnaire et super organisé. L’être idéal en quelque sorte. Un être ayant reçu une multitude de dons à la naissance. Rassurez-vous, c’est faux !

L’entrepreneur peut être créatif ou pas. Il peut être analytique ou pas. Il peut être organisé ou pas. En faite, l’entrepreneur est comme tout le monde. Il a des qualités et des défauts. Ce qui fait la qualité de l’entrepreneur, c’est sa qualité a fédérer et intéresser des parties prenantes.

En résumé

        • Chacun de nous est peut être un entrepreneur en puissance.
        • Entreprendre n’est pas uniquement liée au monde de la création d’entreprise mais peut se faire bien au-delà. Dans son entreprise, pour une collectivité, pour une association, pour un groupe d’amis, dans sa famille, etc.
^

 

L’entrepreneur réussi seul

L’important c’est les compétences qui sont autour de l’entrepreneur !

pascaloberson.ch.effectuation.seulUn entrepreneur peut être très médiatique. Cela nous renvois l’impression qu’il est seul, mais détrompez-vous, il n’est jamais seul, il y a des femmes et des hommes dans l’ombre. La réussite de l’entreprise dépend d’une équipe !

L’entrepreneur peut commencer un projet seul, mais très rapidement, la réussite dépendra de sa capacité à se faire entourer. La réussite dépendra surtout d’une équipe ou d’associés ou de partenaires ou tout à la fois.

L’entrepreneur part des ressources à disposition pour définir quel sera l’objectif qu’il pourra atteindre.

En résumé

        • Ne rester pas seul, susciter l’enthousiasme autour de vous.
        • Transmetter votre passion même dans les périodes difficiles.
        • Susciter l’engagement de votre équipe, de vos associés, de vos partenaires, de vos clients, etc.
^

Par Pascal Oberson

Dans la série … l’Effectuation

C´est quoi l´effectuation ?
Un entrepreneur, qui est-ce ?
Comment les entrepreneurs raisonnent-t-ils ?
Le processus entrepreneurial.

Liens

Philippe Silberzahn Professor of entrepreneurship and innovation
EMLYON Business School de Lyon
Effectuation.org

Telecharger le document PDF
%d blogueurs aiment cette page :