Entretien avec Alexandre Gallo. Fondateur de Elemenz et Triathlète en devenir. Par Pascal Oberson

Pascal Oberson. Comment as-tu découvert cette discipline qu’est le Triathlon ?

Alexandre Gallo Après une très longue période ou je n’ai plus pratiqué de sport (environ 12 ans), je me suis mis à la course à pied. En m’entraînant avec un ami qui fait du triathlon depuis plusieurs années, j’y ai trouvé un intérêt ; et petit à petit je me suis dit que ça pourrait être un beau challenge.

P.Oberson. Qu’est-ce qui t’a motivé à continuer ?

Alexandre Au début, l’idée me paraissait impossible mais relever ce défi me plaisait davantage. La diversité dans cette pratique sportive et la complémentarité  des épreuves qui marient natation, vélo et course à pied, apporte à ce sport, un surplus de motivation. Il y a la partie musculaire et la partie mentale qui est primordiale dans le triathlon. D’ailleurs, une expression dit  » si tête veut, corps exécute ! »

P.Oberson. Quelles sont les démarches à faire pour se lancer dans ce genre d’aventure?

Alexandre J’ai été voir un spécialiste du sport et j’ai fait un test d’effort pour savoir si physiquement j’étais au point. Suite à ce bilan, il m’a mis au point un programme spécifique pour la course à pied et le vélo.

P.Oberson. Est-il difficile de trouver le temps de s’entraîner au quotidien?

Alexandre Il est vrai que le plus difficile c’est d’avoir le temps nécessaire et de gérer son planning. Il me fallait juste trouver le bon équilibre et je me rappelle que j’ai dû passer une bonne période d’adaptation avant de trouver mon rythme. Aujourd’hui, je m’entraîne soit très tôt le matin, soit à midi ou alors après le travail. Je profite également des week-ends pour m’entraîner.

P.Oberson. Quel bénéfice en tire-t-on?

Alexandre La satisfaction de découvrir et d’apprendre à connaître mon corps mais aussi de l’écouter quand il est fatigué et de prendre le temps de récupérer …

P.Oberson.Entraînes-tu avec d’autres « triathlonien »?

Alexandre Oui, je le partage avec un ami qui en fait depuis plusieurs années ; cela me permet évidemment de faire du vélo et de la natation avec d’autres…

P.Oberson. Et le but ultime ! est-ce la compétition ?

Alexandre Le triathlon est une compétition sportive qui consiste à enchaîner trois épreuves d’endurance. On commence par la natation, on poursuit ensuite par le cyclisme et on termine par une course à pied. La distance du parcours varie selon les compétitions et le chronomètre n’est stoppé qu’une fois que le triathlète a franchi la ligne d’arrivée.

En général, la natation se fait en eau libre. Une fois sorti de l’eau, on enfourche son vélo pour une course individuelle contre la montre. Pour finir, on descend du vélo et on termine la compétition par une course de fond sur route ou chemin.

En 2000, à Sydney, le triathlon a été introduit parmi les disciplines olympiques. La « courte distance » depuis appelé « Distance Olympique », qui consiste en 1,5 km de natation, 40 km de vélo et 10 km de course à pied y a été inscrit. Mon objectif est de faire un MINI-TRIATHLON (individuel) Natation: 500m. – A vélo: 20km – A pied: 5km

Alexandre Gallo est le fondateur et directeur de elemenz.ch à Genève

 

Interview réalisée par Pascal Oberson

Telecharger le document PDF
%d blogueurs aiment cette page :