Un entrepreneur, quel est son rôle ? Par Pascal Oberson

trust.pascaloberson.ch

Il y a un entrepreneur qui sommeil en chacun de nous. Commençons par abandonner notre ego et le monde des possibles s’ouvrira.

Faire confiance

La confiance en soi et aux autres !

Le projet entrepreneurial débute toujours par des compétences, un savoir faire ou une expérience mais surtout, par des valeurs.
Etre entrepreneur, c’est rêver !

L’entrepreneur ne doit pas oublier d’investir sur lui même afin d’augmenter la confiance en soi mais surtout, faire confiance aux autres et … partager ses rêves.

Se faire entourer

Un processus social !

Un entrepreneur peut commencer seul mais ne réussi jamais seul !

Pour réussir, on nous explique depuis toujours que l’entrepreneur devrait pouvoir regrouper ces compétences :

      • Une capacité à inventer de fantastiques produits
      • Etre un excellent vendeur
      • Etre doué en gestion financière
      • Etre un chef charismatique et savoir diriger

Et bien, rassurez-vous l’entrepreneur regroupant ces compétences en même temps, ça n’existe pas !

Le début d’une réussite commence toujours par la capacité de l’entrepreneur à savoir s’entourer des bonnes personnes. Celles qui savent faire.

Ecouter

Shut up and listen !

Combien de fois sommes nous confronté à l’expert qui vous dit « fait comme ça, fait pas ça, fait à ce moment » et vous, vous entendez cette petite voix intérieure qui vous crie « Merde, je le sens pas ».

Mais au faite, avait-t-il réellement prit la peine de vous poser des questions, de vous écouter, d’apprendre à vous connaitre, avant de prodiguer ses conseils ?

Investir en recrutement et engager les meilleurs parait logique mais est-ce logique de ne pas les écouter ? C’est pourtant ce qu’il se passe dans les entreprises.

Alors, laisser s’exprimer vos équipes, vos collaborateurs et vos fournisseurs et …écouter, car eux savent faire.

Diminuer l’incertitude

Convaincre le client à s’engager en Co-création

Une possibilité afin de diminuer l’incertitude est la Co-création. L’engagement réciproque des deux parties (le client et le prestataire) sur un projet, un produit, etc.

Dès le démarrage du projet, le client s’engage.  L’entrepreneur et son équipe décide avec le client ce que l’on va faire en partant d’une idée.

Pour l’entrepreneur, la co-création permet de contrôler partiellement son avenir. Plus besoin de prédire son marché puisqu’il est en train de le créer avec son client. Pas de risque.

Pour le client, la co-création lui garantira que le produit final correspondra bien à ses besoins.

Piloter

L’entrepreneur est le pilote qui donne la direction et transforme son environnement

L’entrepreneur détermine ce qu’il peut faire avec ce qu’il a et c’est pour cela qu’il va mettre tout en oeuvre afin de fédérer les parties prenantes dans son projet entrepreneurial.

L’entrepreneur est le pilote du projet entrepreneurial, il donne la direction et transforme son environnement et se tourne sur des modèles de management horizontaux, la responsabilité et la collaboration étant les critères indispensables à la réussite.

Lâcher prise

Le courage d’abandonner son ego

La tête dans le guidon, pas toujours facile d’évaluer la progression de son propre projet entrepreneurial et pas toujours facile d’avoir le recul et le lâcher prise nécessaire.

Quelques questions que devrait se poser un entrepreneur pour mesurer ses progrès :

Les membres d’équipes

      • Le niveau de bonheur de mes équipes ?
      • Un environnement de travail agréable ?
      • Des outils adaptés aux missions et tâches de chacun ?

Les parties prenantes

      • La progression du nombre de parties prenantes ?
      • La pertinence de leurs apports ?
      • Le caractère acceptable des contraintes apportées ?

Et pour conclure … rendre heureux

Le secret de l’entrepreneur est de rendre heureux !

La confiance, la responsabilisation, la liberté permettent de fédérer les personnes à vos projets. Sans parties prenantes, sans spécialistes, sans vos équipes, c’est la mort assurée de votre projet entrepreneurial.

Quel que soit la raison qui motive les membres de votre équipe à s’investir dans votre projet, veiller à maintenir cette motivation. Encourager le plaisir à travailler pour les clients, avec les fournisseurs, les partenaires car au final, c’est l’entreprise la bénéficiaire. Dans le cas contraire, vous risquez de perdre vos ressources mais en plus, c’est le risque de donner des forces à vos concurrents.

Le rôle de l’entrepreneur est de libérer et rendre heureux.

Succès et plaisir à toutes et tous !

Par Pascal Oberson

Telecharger le document PDF
%d blogueurs aiment cette page :